On n’apprend pas à devenir chef d’entreprise. Se lancer dans l’entrepreneuriat, c’est un peu comme retourner sur les bancs de l’école. Perso, j’aurais préféré me retrouver sur les bancs du lycée Tree Hill, aux côtés de Lucas Scott à parler de poésie et de littérature. À la place, je me suis retrouvée les fesses posées sur une chaise face à mon écran d’ordinateur. Et chaque jour depuis, j’ai appris à développer mon entreprise : étudier mon marché, rechercher des produits, lancer mon site internet, créer un logo, développer mes réseaux sociaux… Jusqu’au moment où j’ai lancé mon entreprise pour de vrai. Et c’est seulement à ce moment là que je me suis retrouvée à gérer des problèmes bien réels. 

Aujourd’hui, je voulais partager avec toi une chose hyper banale qui arrive dans la vie de tous les jours et notamment quand tu te lances dans l’entrepreneuriat : faire des erreurs.

Avec du recul, ça me fait rire d’écrire un article sur ce sujet. Des erreurs on en fait tous quotidiennement. Pourquoi s’attarder là dessus ? Parce que pour moi c’était la fin du monde, j’ai cru que j’avais ruiné mon entreprise ! Je reconnais que j’ai tendance à en faire des caisses dès qu’il m’arrive un pépin et que c’est un peu ridicule de te raconter cet épisode. Mais je me dit que je ne suis peut-être pas la seule à réagir comme ça donc vois cet article comme un article de soutien en mode « tu n’es pas seul.e ».

Le moment où j’ai paniqué

Comme je te le racontais dans cet article, je pensais que mon shop allait cartonner et générer pleins de ventes. Finalement, le départ a été assez calme. Je n’ai eu que quelques commandes, ce qui m’a permis de les gérer tranquillement sans me mettre la pression. Malgré ce départ en douceur, j’ai réussi à faire une bêtise. Disons que j’ai envoyé deux commandes d’affilée à la même cliente. Evidemment, l’une d’entre elles ne lui était pas destinée 🤷🏼‍♀️. Et comme je vends des produits intimes, je peux te dire que j’étais hyper gênée. Le pire, c’est que je m’en suis rendue compte le lendemain au moment où la commande a été remise au transporteur. Je n’avais donc aucun moyen de rectifier le tir. J’ai paniqué et pour tout te dire, j’ai arrêté le taff plus tôt que prévu et j’ai été me réfugier sous la couette devant un épisode de Friends.

Le moment où j’ai réfléchi calmement

J’ai été très critique envers moi-même. « Comment commettre une faute aussi bête ? ». J’ai décidé de me laisser la soirée et de ne plus y penser. Le lendemain, il fallait me remettre au travail et trouver comment régler la situation. Je ne pouvais pas faire comme-ci de rien n’était. Heureusement pour moi, la solution était simple : informer la cliente, lui dire qu’elle allait recevoir un colis qui ne lui était pas destiné et lui proposer de lui offrir les produits ou un code promo à utiliser sur le shop. Entre temps, j’ai re-commandé les produits pour les envoyer à la bonne cliente. Quelques mails et l’affaire était réglée. Ce n’était pas si grave que ça finalement.

Le moment où j’ai relativisé

Il m’a donc fallu quelques mails pour régler la situation. Rien de bien méchant. J’ai même relativisé en mode « au moins, tu ne feras pas la même erreur à l’avenir ». Franchement, je ne serais pas étonnée si ça m’arrivait une nouvelle fois mais j’essaierai de prendre moins de temps pour paniquer et tenter de régler la situation rapidement et efficacement. En fin de compte, je me suis tout simplement dit que ce type d’erreur ne pouvait pas ruiner plusieurs mois de travail.

Pourquoi je t’écris cet article

Ce n’est pas un article pratique où je t’explique comment monter ta boutique en ligne de A à Z. C’est important pour moi de te parler des moments de doutes et des problèmes que tu peux rencontrer en tant qu’entrepreneur.e. Comme je viens de te l’expliquer, j’ai commis une première erreur. Rien de grave vraiment, et pourtant, j’ai été très critique envers moi-même. Cet article, c’est un peu ma façon de te dire que rien n’est grave et que ça ne sert à rien de s’auto flageller. Les erreurs on en fera tout le temps, le principal c’est d’apprendre à gérer son stress pour être plus efficace dans la gestion du problème.

Et toi alors, c’était quoi ta première erreur avec ton entreprise ? Tu l’as vécu comment ?

À très vite,
Laura

Author

6 Comments

  1. J’ai également une boutique en ligne et je peux te dire que j’en ai fait des conneries haha. Bon, souvent ce n’est rien de grave, juste des erreurs d’inattention. Mais c’est en faisant des erreurs qu’on apprend 🙂
    Bisous.

    • Laura Reply

      Merci pour ton commentaire 🙂 Oui, c’est l’état d’esprit que j’essaye d’adopter : j’apprends, j’ai le droit aux erreurs. A très vite.

  2. Hello!
    Merci de partager avec nous ton expérience :). Je réfléchis de plus en plus à me lancer un jour dans cette aventure que tu vis, et vu que je suis constamment insatisfaite et très négative vis-à-vis de moi-même… Je sens que j’aurai la même réaction que toi, si pas pire ><. Alors que tu as tout à fait raison, il suffit juste de relativiser…!
    Bises

    • Laura Reply

      Hello !
      Je pense que l’entrepreneuriat est une excellente façon d’apprendre à être plus indulgent.e avec soi-même. Merci pour ton commentaire et à très vite 🙂

  3. Hello,

    La première erreur que j’ai faite a été de commander des articles qui me plaisaient à Moi sans prendre en compte les attentes de mes clientes du moment (et pourtant j’en avais) résultat des produits qui me sont restés dessus et une trésorie qui en a souffert ^^’ !

    Autrement l’erreur que tu as faite, je l’ai faite une fois. En appelant ton transporteur tu aurais pu récupérer ton colis 😉 ! C’est ce que j’avais fait à l’époque. Une cliente m’avait demandé d’envoyer un colis à une date précise car elle partait en vacance donc elle souhaitait le réceptionner à son retour. Et j’ai tout mélangé. J’ai expédié le jour de son départ en vacance en ayant compris que c’était son jour de retour ^^’ !

    Du coup j’ai appelé le transporteur le lendemain de l’envoi et le colis a fait retour en arrière 😉

    Mais moi, on reste Humaine et l’erreur fait partie de nous. Faut déculpabiliser et apprendre 😉 !

    • Laura Reply

      Hello,
      Moi aussi quand j’ai commencé la sélection produits, j’ai choisi des produits qui me plaisaient. Aujourd’hui, j’essaye de poser des questions à mes clientes pour savoir ce qu’elles attendent de la boutique.
      Et oui, tu as raison. J’ai appelé mon fournisseur mais malheureusement trop tard, les produits étaient déjà partis, pas de chance ! Mais bon, ça s’est arrangé, c’est le principal. Merci pour ton commentaire et à très vite 🙂

Write A Comment