Jeudi 7 juin, j’ai eu l’opportunité de participer au bootcamp #SheMeansBusiness à Lille. Je n’avais pas prévu d’écrire un article sur cet événement, mais cette journée a été tellement incroyable que j’avais envie d’en parler un peu avec toi.

#SheMeansBusiness, c’est quoi ?

C’est la rencontre entre Facebook et Social Builder, une startup qui travaille sur la mixité et l’égalité femmes – hommes dans les métiers du numérique et dans l’entrepreneuriat. Cette rencontre a donné naissance au programme #SheMeansBusiness, une formation courte, intensive, gratuite, sans pré-requis, pour toutes les femmes qui souhaitent découvrir ou renforcer leur leadership, leurs compétences numériques et leur capacité à entreprendre.

Ce programme propose :

  • Une formation en ligne gratuite de 10h autour de 4 grandes thématiques : leadership, marketing digital, web et entrepreneuriat ;
  • Un booklet qui sert de cahier d’activité pour mettre en pratique les infos du cours et pour construire ton projet ;
  • Le fameux bootcamp : une journée gratuite et intensive (8h30 – 20h si comme moi t’aimes bien les cocktails) pour rencontrer d’autres femmes, t’inspirer et repartir transformée. Perso c’est ce qui m’est arrivé !

L’ambition de Facebook et Social Builder est de former 15 000 femmes en 2018.

Le bootcamp

Des intervenants au top

Les professionnels qui ont participé à la création des cours en ligne ont animé la journée, autant vous dire qu’ils maitrisent leur sujet sur le bout des doigts. Ils sont su rendre les informations intéressantes et faciles à assimiler et ont fait preuve d’une grande bienveillance. Mention spéciale pour Céline Millour, consultante et coach en leadership. Moi qui m’intéresse énormément à ce métier, j’ai adoré les exercices qu’elle nous a fait faire et ses messages inspirants.

Une invitée surprise

On a eu la chance d’accueillir Laura Di Muzio, capitaine de l’équipe de rugby de Villeneuve d’Ascq et co-fondatrice de l’agence LJA Sports, qui oeuvre pour la promotion du sport au féminin. J’ai été impressionnée par sa motivation et sa détermination. Avec beaucoup d’humour, elle nous a parlé de son parcours, de comment elle a fait pour vaincre sa timidité, de l’esprit d’équipe et de l’importance de valoriser les particularités de ses co-équipières. J’ai beaucoup aimé l’expression « poubelle » inventée par son équipe et qui veut dire « Ok, t’as fait une erreur mais maintenant tu la jettes à la poubelle et tu fais en sorte de faire mieux la fois suivante ». Et surtout, son cri du coeur « Vous êtes des putains de nanas » !

Des exercices pratiques

Ce qui est top, c’est que tu ne passes pas la journée sur ta chaise. Il y a plusieurs moments qui te permettent de mettre en pratique les informations fournies par les intervenants. Par exemple, réfléchir aux qualités nécessaires d’un leader pour s’épanouir dans un monde qui change ou encore développer une idée entrepreneuriale à partir d’une frustration petite ou grande du quotidien. Ces exercices que l’on réalise en groupe, nous permettent de rencontrer d’autres personnes et de ne pas rester dans son coin.

Et surtout, des rencontres

Le plus cool c’est surtout de pouvoir rencontrer d’autres femmes porteuses de projet. Peu importe l’expérience ou l’âge, on fait toutes face aux mêmes préoccupations et c’est très intéressant de s’inspirer du parcours de chacune. J’ai eu le plaisir de retrouver une femme que j’avais rencontré à une réunion d’informations à la BGE (un réseau d’aide à la création d’entreprise). On s’est dit que ce n’était pas un hasard de se retrouver une nouvelle fois et j’ose espérer qu’on se croisera à nouveau. J’ai aussi cette impression que toutes les femmes avec qui j’ai pu échanger m’ont apporté sans le vouloir les réponses que je cherchais concernant mon projet professionnel.

C’est le premier événement dédié aux femmes auquel je participe et j’ai ressenti une énergie dingue, impossible à décrire. Si j’ai un conseil à te donner, c’est de ne pas hésiter à participer à ce genre de journée. Si t’es timide comme moi, je me doute que ça peut être intimidant mais au final les gens sont toujours très bienveillants et ravis d’échanger avec toi. Et pas besoin d’avoir un projet de création d’entreprise. C’est aussi un excellent moyen de faire des rencontres qui peuvent t’apporter professionnel et/ou personnellement.

En ce qui concerne #SheMeansBusiness, il y aura deux autres bootcamps à Marseille et à Paris. Il n’y a pas encore de dates sur le site mais tu peux déjà suivre la formation et laisser ton contact pour être informée des prochains événements.

Ça te tente ?

À très vite
Laura

Author

4 Comments

  1. Merci pour cette découverte, ça à l’air vraiment intéressant ! Je pense que je vais m’inscrire 🙂

    • Laura Reply

      Tu ne vas pas le regretter 🙂 Merci pour ton commentaire et à très vite !

  2. Vanity of our Lives Reply

    Quand j’ai vu bootcamp au début, je m’attendais à te voir faire des exercices proche de celui de l’armée.
    Finalement c’est top comme bootcamp ! A destination des femmes, un bon point !

    • Laura Reply

      ahah oui on pourrait croire ! En tout cas, c’était une journée très intensive donc le nom est bien choisi 🙂 Merci pour ton commentaire et à très vite

Write A Comment